Axe 3 |

Linguistique Comparée des Langues Romanes – LICOLAR

Responsables : Sophie SaffiStéphane Pagès

L’axe LiCoLaR, (LInguistique COmparée des LAngues Romanes), fondé à l’origine par Sophie Saffi (linguiste italianiste) et actuellement co-dirigé par elle-même et Stéphane Pagès (linguiste hispaniste), a pour objectif de promouvoir la recherche sur des aspects de linguistique romane dans une visée comparative, comme l’indique l’acronyme, inspiré du Scolar (Systématique comparée des langues romanes), séminaire animé par le linguiste italianiste, Alvaro Rocchetti à Paris 3, Sorbonne Nouvelle. Il s’agit de chercher à décrire, comprendre et analyser les systèmes linguistiques romans sans dogmatisme doctrinaire même si la psychomécanique de Gustave Guillaume occupe une place de premier plan. L’axe s’est orienté naturellement vers sa spécialité de linguistique comparée des langues romanes, tout en conservant, comme tous les axes du CAER, une ouverture aux autres disciplines de l’équipe et des collaborations transversales entre axes.

Thématique 1

SysLaCo « Systémique, Langage, Cognition »

Référents : Louis Begioni, Stefan Gencarau, Stéphane Pagès.

Présentation

Cette thématique propose une réflexion théorique sur les relations entre le langage, la cognition, la culture et la systémique comparée des langues en synchronie et en diachronie. Elle abordera en particulier les dimensions diatopiques et diastratiques. Les recherches envisagées prennent appui sur :
– les derniers travaux de systémique comparée des langues romanes (Alvaro Rocchetti et Louis Begioni) qui font largement référence aux concepts fondamentaux de la psychomécanique du langage tels le temps opératif, la sémantogénèse, la saisie, la chronogénèse et bien d’autres ;
– les approches théoriques dans le domaine de la motivation du signe linguistique, notamment, la submorphologie (cognématique) et l’optique de la corporéité cognitive (en synchronie et en diachronie) ;
– les apports fondamentaux du projet TYPOlex (Michael Herslund et Irène Baron) fondé sur une conception du lexique comme pilier du système linguistique, projet qui permet d’entrevoir une distinction typologique fondamentale entre les langues : « langues exocentriques » vs. « langues endocentriques ». Ainsi, les langues romanes qui, par exemple, se servent d’un grand nombre de verbes généraux, donc abstraits – ce qui implique que le centre de la phrase, le verbe, contient très peu d’informations spécifiques, alors que les noms véhiculent en général beaucoup d’information concrète – peuvent être classées parmi les langues « exocentriques » alors que les langues germaniques n’ont pratiquement que des verbes assez concrets, et des substantifs plutôt abstraits, ce qui leur vaut l’étiquette « langues endocentriques ». Les caractéristiques des deux types ont des répercussions importantes aussi bien cognitives que textuelles et culturelles.
Le rapprochement entre la typologie lexicale, la cognition et la systémique comparée ouvre donc des voies nouvelles et intéressantes pour l’étude comparative en particulier des langues romanes.

Collaborations extérieures

Cette une voie de recherche peu explorée au sein des langues romanes, permet à l’axe LICOLAR et au CAER d’établir des collaborations avec les unités de recherche des langues romanes, germaniques et slaves.
Michael Herslund, HEC Copenhague ; Elzbieta Jamrozic, Université de Varsovie ; Christine Bracquenier et Didier Bottineau, MoDyCo, Université de Paris Ouest La Défense ; Catherine Douay, CORPUS, Université de Picardie Jules Vernes ; Alvaro Rocchetti, Université de la Sorbonne Nouvelle Paris 3.

Historique

Thématique 2013-2015 : Le concept d’aspect dans les langues romanes, germaniques et slaves. Référent : Louis Begioni

Recherche consacrée à l’aspect dans les langues indo-européennes, catégorie sémantique et morphosyntaxique liée essentiellement au système verbal. Nous avons développer un ensemble d’approches éclairant la notion d’aspect sous différents angles théoriques en croisant tant des recherches relatives à plusieurs langues que des études spécifiques. Il ne s’agissait de présenter ni un état des lieux théorique, ni une analyse exhaustive par types de langues, mais de faire émerger une vision de l’aspect qui débouche sur une approche contrastive renouvelée et non directement liée à la typologie.
Aucun cadre théorique de référence n’était imposé ; ainsi peut-on trouver des travaux fondés sur la psychomécanique du langage de Gustave Guillaume, la théorie de l’interlocution de Catherine Douay & Daniel Roulland, le lexique-grammaire, la grammaire générative, etc. La démarche mise en œuvre par les différents chercheurs est de type onomasiologique, mais aussi sémasiologique. Les recherches prennent en compte à la fois la diachronie et la synchronie.
La spécificité et le caractère innovant de ce projet scientifique résident en particulier dans la mise en relation de réflexions sur l’aspect qui associent notamment la tradition linguistique en slavistique et un regard nouveau sur cette catégorie dans les langues romanes, avec une approche multilingue qui renouvelle le débat dans ce domaine.
Notre attention s’est davantage focaliser sur les langues romanes pour lesquelles l’aspect reste une catégorie mal définie et moins étudiée que dans le domaine slave. Cette contrastivité permet de mieux appréhender cette notion, en particulier sa dimension sémantique ; ainsi dans les langues slaves elle est à la fois une catégorie sémantique et morphologique, alors que dans les langues romanes il faut distinguer le niveau morphologique avec l’opposition accompli vs inaccompli du niveau sémantique dont l’opposition perfectif vs imperfectif a certes des implications sur le comportement des verbes, mais n’est pas fonctionnelle en langue.
Nous avons proposé également une extension du concept d’aspect à une dimension syntaxique et aux catégories nominales. La référence à la psychomécanique du langage semble pertinente pour la cohérence du débat et favorise de nouvelles réflexions dans ce domaine.
La diversité des langues dont le système aspectuel peut être étudié dans sa globalité ou sous un angle précis, permet de montrer combien ce phénomène, très souvent considéré comme caractéristique des langues slaves, est fondamental et sa prise en compte est d’une grande utilité pour la connaissance du fonctionnement du système verbal et, au-delà, du système de la langue dans son ensemble.
Nous avons montré que l’étude de l’aspect conduit à s’intéresser à bien d’autres paramètres du verbe (et pas seulement du verbe), par exemple à la voix, aux significations des tiroirs verbaux, mais aussi à la dérivation ou encore à la valeur des verbes dits pronominaux. Ce projet ouvre de nouvelles perspectives de recherche sur l’aspect dans le cadre d’une approche contrastive en typologie des langues.

Symposium Interlocution et aspect
Organisateur : CAER EA 854 (AMU), CORPUS (UPJV), UMR 7114 MoDyCo (Paris Ouest)
Responsables : Catherine Douay, Christine Bracquenier et Louis Begioni
Date : 29-30 Novembre 2013
Lieu : Université de Picardie Jules Verne UPJV d’Amiens

Journée d’étude La localisation de l’aspect dans les langues romanes : approches comparatives.
Organisateur : UMR 7114 MoDyCo (Paris Ouest)
Responsables : Christine Bracquenier et Louis Begioni
Date : 28 Novembre 2014
Lieu : Paris Ouest Nanterre

Colloque franco-danois La linguistique typologique et ses implications cognitives et culturelles.
Organisateur : CAER EA 854 AMU / HEC Copenhague Department of international business communication
Responsables : Louis Begioni, Michael Herslund, Stéphane Pagès, Stefan Gencarau
Date : 19-20 mai 2015
Lieu : salle 2.08 – pôle multimédia, 29 av. R. Schuman, Aix en Provence.

Thématique 2

La représentation spatiale dans les langues romanes : Langues standards, langues régionales et dialectes.

Référents : Sophie SaffiŞtefan Gencărău

Présentation

Il s’agit d’élaborer des corpus oraux et écrits de la langue nationale par région et du substrat dialectal afférent, d’étudier les paradigmes des démonstratifs, adverbes et prépositions de lieux, possessifs, pronoms personnels, personne d’adresse etc., dans une approche comparative entre le standard normé et ses réalisations régionales. Nous produisons des comparaisons qui nous permettront d’évaluer jusqu’où le système standard reste potentiel et de déterminer où la variété régionale ou dialectale prend son autonomie. L’examen de corpus réels sert à faire le lien entre représentations en langue et manifestations en discours, mais aussi la distribution des catégories du genre et du nombre, les stratégies et les emplois du passif, du réfléchi et de l’impersonnel.
Le cadre théorique est ouvert et les discussions théoriques confrontant les modèles et osant des hypothèses nouvelles sont accueillies à côté de travaux fondés sur la psychomécanique du langage, les théories de l’interlocution etc. L’approche comparative est privilégiée en synchronie comme en diachronie. Les travaux portent sur l’analyse des points précis mentionnés et sur les agencements et les fonctionnements des systèmes. Une approche couplant la diachronie et la micro-diachronie étant favorable à l’émergence de réflexions novatrices, il s’agit d’étudier l’évolution au sein d’une même langue (pour ce poste l’italien standard), de comparer l’évolution dans différentes langues et dialectes romans ; de produire dans les prochaines années (suite à la livraison de la chambre sourde) des descriptions en « micro-diachronie » concernant des corpus de langues parlées en évolution, des modifications d’équilibres linguistiques, sources potentielles de nouvelles structures à venir. Ces réflexions sont fondamentales, car, à la croisée des chemins entre diachronie et synchronie, elles vont permettre de mettre en évidence les grandes tendances des changements linguistiques et de proposer de nouvelles approches théoriques dans ce domaine. Des analyses sociolinguistiques et/ou psycholinguistiques peuvent constituer la base d’une théorisation de l’évolution de la conception et de la représentation de l’espace et de l’interlocution au fil de l’histoire des langues et cultures romanes.
Le projet concerne les péninsules italienne et ibérique, la Roumanie, le Sud de la France (substrat oc) ainsi que les aires géographiques hors Europe où l’espagnol, l’italien, le portugais et le français sont pratiqués : les variétés latino-américaines, africaines, orientales et moyen-orientales des langues romanes. La réflexion sur le système latin et ses évolutions romanes permettra à la fois une appréhension plus fine des mentalités propres à la romanitas dans son unité et sa diversité, et une compréhension intime des choix romans par rapport à l’ascendant latin.
La spécificité et le caractère innovant de ce projet scientifique résident à la fois dans l’objectif de la recherche et dans l’élaboration de ses supports. D’une part, il n’y a pas ou peu d’études précises des modèles régionaux des langues romanes sur la question de l’impact de l’opposition ‘conception large vs. conception restreinte’ de la personne sur la systématique morphosyntaxique et phonologique des langues. Ce projet se caractérise par l’étude de la délimitation, de l’autonomie et des interactions, des systèmes standards, régionaux et dialectaux sur la question des représentations spatiales. D’autre part, afin d’élaborer des corpus écrits, nous nous proposons de transcrire des textes (bulles et didascalies, textes d’encadrement) de Graphic novels italiennes, espagnoles, latino-américaines, roumaines etc. Bien qu’appartenant au domaine de l’écrit, la BD partage une caractéristique avec la langue parlée : comme le discours oral s’insère dans un contexte d’interlocution, le discours représenté par les bulles s’inscrit dans un contexte graphique. Ce média littéraire hétérogène est encore peu étudié. Des corpus oraux seront élaborés à partir de l’enregistrement de conversations et interviews dont le point de départ sera un questionnaire sur le thème de l’espace conçu dans les différentes langues concernées. Ce questionnaire garantit une homogénéité thématique aux corpus oraux et facilite l’approche contrastive. Les corpus oraux élaborés concerneront deux types d’échantillon: à la Maison de la Recherche seront enregistrés des universitaires, écrivains, artistes, intellectuels s’exprimant en langue standard ; nous structurons actuellement un réseau de collaborateurs pour des enregistrements in situ d’employés, ouvriers et artisans s’exprimant en langue régionale ou dialecte, et en langue standard.

Collaborations extérieures

En 2012, AMU a accepté le projet présenté par le CAER EA 854 et le LPL UMR 6057 de construction d’une chambre sourde de grande surface pour captations audio et vidéo. La livraison des travaux en 2014 va nous permettre d’élaborer des corpus de haute qualité et de poursuivre notre projet d’étude comparée des langues romanes nationales et régionales.

Le questionnaire pour les interviews est rédigé en collaboration avec Cesare Mattina (LAMES UMR 7305 AMU).

Partenariat scientifique avec la Scuola di Alta formazione dell’Università di Napoli L’Orientale (projet SCRIBE scritture brevi – short writings)

Cotutelle de doctorat avec Maria da Conceição de Paiva, UFRJ, CNPq, Brésil (sujet de thèse de Wirla de Lima Gomes : La représentation spatiale en portugais et dans les langues romanes: étude contrastive des démonstratifs et des adverbes de lieu. Approches diachronique, synchronique et comparative).
Cotutelle de doctorat avec Antonino Velez de l’Université de Palerme, Italie (sujet de thèse de Virginia Lo Brano : Étude contrastive des tournures idiomatiques en lien avec la représentation spatiale en italien et en français contemporains. Approche psychomécanique et applications didactiques).

Réseau des collaborateurs: ITALIE : Luciana Soliman, Univ. de Padoue ; Alberto Manco, Univ. de Naples L’Orientale ; Alberto Sobrero, Univ. del Salento, Lecce ; Alida Maria Silletti, Univ. di Modena e Reggio Emilia ; Francesca Chiusaroli et Michele Micocci, Univ. Roma 2 Tor Vergata ; Stefano Pittaluga, Univ. di Genova; Antonino Velez, Univ. di Palermo ; ROUMANIE : Stefan Visovan et Micea Farcaş, Université de Nord Baia Mare ; Oana Gencărău, Université d’Oradea ; Vasile Man, Université de l’Ouest Vasile Goldiş d’Arad ; Manuela Anghel, Université Babeş Bolyai de Cluj-Napoca ; PORTUGAL : José Manuel Catarino Soares, Istituto Politécnico de Setúbal ; Rosa Bizarro, Univ. do Porto ; Brésil : Maria Inês Batista Campos, Univ. de Sao Paulo USP ; Maria Eugenia Duarte et Marcelo Jacques de Moraes, Univ. Federal do Rio de Janeiro UFRJ.

séance Thématique 2 Questionnaires, entretiens, corpus oraux
Organisateur : CAER EA 854 (AMU)
Responsables : Sophie Saffi et Ştefan Gencărău
Date : 21 janvier 2013
Lieu : AMU

Journée d’étude Réflexions épistémologiques et applications (transcription, élaboration et exploitation de corpus)
Organisateur : CAER EA 854 (AMU)
Responsables : Sophie Saffi et Ştefan Gencărău
Intervenants : Stéphane Pagès (CAER EA 854 AMU), Adriana Florent (CAER EA 854 AMU), Wirla Rodrigues (CAER EA 854 AMU), Virginie Culoma-Sauva (CAER EA 854 AMU).
Date : 5 avril 2013
Lieu : AMU

Journée d’étude Méthode, Terminologie et Questionnaire d’enquête-1
Organisateur : CAER EA 854 (AMU)
Responsables : Sophie Saffi et Ştefan Gencărău
Intervenants : Cesare Mattina (LAMES UMR 7305 AMU) et Ştefan Gencărău (CAER EA 854 AMU)
Date : 24 octobre 2013
Lieu : AMU

Journée d’étude Les démonstratifs en italien et en roumain
Organisateur : CAER EA 854 (AMU)
Responsables : Sophie Saffi et Ştefan Gencărău
Intervenants : Oana Gencărău (Univ. d’Oradea, Roumanie), Vincenzo Pardo (CAER EA 854 AMU), Gudrun Vanderbauwhede (Univ. de Mons, Belgique)
Date : 21 novembre 2013
Lieu : AMU

Journée d’étude Études linguistiques des textes de bandes dessinées dans les revues Topolino et Journal de Mickey des années 30
Organisateur : CAER EA 854 (AMU)
Responsables : Sophie Saffi et Ştefan Gencărău
Intervenants : Antonino Velez (Univ. de Palerme, Italie), Sophie Saffi (CAER EA 854 AMU), Virginie Sauva (CAER EA 854 AMU), Virginia Lo Brano (CAER EA 854 AMU).
Date : 22 mai 2014
Lieu : AMU

Journée d’étude Méthode, Terminologie et Questionnaire d’enquête-2
Organisateur : CAER EA 854 (AMU)
Responsables : Sophie Saffi et Ştefan Gencărău
Intervenants : Cesare Mattina (LAMES UMR 7305 AMU) et Virginie Sauva (CAER EA 854 AMU)
Date : 20 novembre 2014
Lieu : AMU

Perspectives

Une réflexion sera également menée sur les phonèmes mobilisés dans l’expression et la représentation spatiales (iconicité des voyelles, opposition [i] vs [a], pré-sémantismes consonantiques).

Thématique 3

Edition de textes anciens en néo-latin et en langues vernaculaires

Référente : Béatrice Charlet-Mesdjian

Présentation

Initiée sous l’impulsion de Béatrice Charlet-Mesdjian depuis 2013, cette thématique s’inscrit dans une perspective diachronique, comparatiste et transversale, s’appuie sur le travail de trois enseignants-chercheurs rattachés secondairement à l’axe LICOLAR, ainsi que sur la collaboration de tous les autres membres de l’axe LICOLAR et la participation d’enseignants-chercheurs du CAER, notamment sur celle des spécialistes de l’édition de textes en langues vernaculaires.
L’édition des textes néo-latins permet la mise en œuvre d’une philologie “biologique” qui fait apparaître, chaque fois que la tradition manuscrite et imprimée le permet, les différents états du texte (rédactions successives d’un auteur qui se corrige sur plusieurs années) et les différentes strates de la réception correspondante du texte, cette réception étant conditionnée par l’état du texte à chaque phase de sa réception. On retrouve la même problématique éditoriale pour les textes vernaculaires écrits à la même époque, par exemple chez Pétrarque.
Éditions en cours : Niccolò Perotti, Correspondances, en collaboration avec des chercheurs étrangers, Tito Strozzi, Satires, puis Elégies, Ercole Strozzi, Venatio, Buchanan et Barclay.

Collaborations extérieures

Jean-Louis Charlet (Centre Paul Albert Février UMR 7297 AMU),
Carine Ferradou (Rome et ses Renaissances EA 4081 Paris 4-Sorbonne), Dominique Voisin (UNICE CTEL EA 1758 Nice Sophia Antipolis).

Journée d’étude Pourquoi le néolatin au CAER?
Organisateur : CAER EA 854 (AMU)
Responsable : Béatrice Charlet-Mesdjian
Intervenants : Béatrice Charlet-Mesdjian (CAER EA 854 AMU), Carine Ferradou (EA 4081 Paris 4-Sorbonne), Dominique Voisin (EA 1758 Nice Sophia Antipolis).
Date : 16 décembre 2013
Lieu : AMU

Journée d’étude L’édition de textes néolatins
Organisateur : CAER EA 854 (AMU)
Responsable : Béatrice Charlet-Mesdjian
Intervenants : Jean-Louis Charlet (UMR 7297 AMU), Dominique Voisin (EA 1758 Nice Sophia Antipolis), Carine Ferradou (EA 4081 Paris 4-Sorbonne), Béatrice Charlet-Mesdjian (CAER EA 854 AMU), Stefan Gencarau (CAER EA 854 AMU).
Date : 17 février 2014
Lieu : AMU

séance Thématique 3 Lexiques et grammaires latines dans le Nouveau Monde (Canada, Amérique du Sud)
Organisateur : CAER EA 854 (AMU)
Responsable : Béatrice Charlet-Mesdjian
Intervenant : Jean-François Cottier (Paris-Diderot et Univ. de Montréal)
Date : 23 octobre 2014
Lieu : AMU

Atelier Agrégation

Adossé à cette thématique, l’Atelier Agrégation (responsables : Béatrice Charlet-Mesdjian et Stéphane Pagès) accueille des interventions sur des auteurs au programme de l’épreuve orale d’explication de textes anciens, philologie et latin des agrégations d’italien et d’espagnol. Il se donne pour objectif de réaliser un trait d’union entre la Recherche et la Préparation aux concours, à travers des approches littéraires, philologiques et linguistiques. Il accueille également des interventions concernant les trois options proposées au choix à l’épreuve orale de linguistique de l’agrégation d’espagnol (catalan, latin, portugais).

Atelier Agrégation du 4 avril 2012
Intervenants : Stefano Magni (CAER EA 854 AMU), Nadine LY (Univ. Michel de Montaigne-Bordeaux 3), Serge STOLF (Univ. de Grenoble).

Atelier Agrégation du 4 mars 2013
Intervenants : Stefano Pittaluga (Univ. de Gènes, Italie), Isabelle Soupault (CAER EA 854 AMU), Stéphane Pagès (CAER EA 854 AMU), Béatrice Charlet-Mesdjian (CAER EA 854 AMU).

Atelier Agrégation du 17 février 2014
Intervenante : Isabelle Soupault (CAER EA 854 AMU)

Perspectives

Le CAER EA 854 a exprimé un vif intérêt pour le projet international RED de constitution d’une bibliothèque digitale européenne de textes néo-latins. En effet, ce projet rejoint un de ses programmes d’études portant sur l’édition de textes néo-latins et vernaculaires.
Dans le cadre du développement international des études néolatines, le projet international RED pour la numérisation de textes néo-latins (EUROPA RENASCENS: textos greco-latinos para la construcción de Europa = EURE) regroupe déjà les universités espagnoles et portugaises d’Almería, Aveiro, Cádiz, Córdoba, Extramadura, Granada, Jaén, Malaga, Minho, Lisboa et Madeira, et va s’étendre à d’autres universités de la péninsule ibérique et de l’Europe : Rome, Sapienza ; Bonn, Louvain… et Aix Marseille Université si l’université valide la convention actuellement en cours d’élaboration (porteurs du projet pour AMU : Jean-Louis Charlet et Béatrice Charlet-Mesdjian).
Le projet RED vise à fédérer des chercheurs et groupes de recherche européens qui travaillent à l’édition des textes latins humanistes pour favoriser ces éditions (avec des bibliographies spécifiques) et constituer un corpus digital des textes latins humanistes qui ont contribué à la formation culturelle de l’Europe. La confrontation des points de vue des néo-latinistes et des spécialistes des langues romanes peut être particulièrement fructueuse pour la mise au point des critères d’édition de textes qui, même s’ils sont rédigés dans des langues différentes, ont été écrits soit par le même auteur (entre autres exemples, Pétrarque, Politien, Nebrija) soit par des contemporains qui vivaient dans le même contexte culturel.

Autres activités

Élaboration d’un ouvrage de psychosystématique romane

Référent : Stéphane Pagès

Présentation

Un collectif d’enseignants-chercheurs (Stéphane Pagès, Sophie Saffi, Béatrice Mesdjian-Charlet, Romana Timoc-Bardy et Sandrine Caddéo) s’est fixé pour objectif la réalisation d’une série d’essais didactiques de linguistique comparée des langues romanes selon une approche psychosystématique. Chaque ouvrage abordera une question majeure des langues romanes auxquelles les étudiants de Master doivent savoir répondre. Il ne visera pas à l’exhaustivité. Chaque question sera traitée d’un triple point de vue diachronique, synchronique et comparatiste. L’explication de nature psychosystématique a pour but de mettre en lumière la cohérence de chaque système de langue, et de faciliter la lecture et la compréhension de l’évolution du latin vers les langues romanes, indispensables à l’acquisition des connaissances philologiques.
Chaque langue romane ne sera pas abordée isolément mais conjointement afin de permettre au lecteur de connaître la situation en latin et en espagnol, français, italien, portugais, roumain standards. L’un des objectifs de cette série d’ouvrages est de conduire l’étudiant, spécialiste d’une langue romane, à élargir son champ des savoirs à la famille plus large des langues romanes, premier pas vers une compétence d’intercompréhension linguistique.

Intercompréhension romane

Référentes : Sandrine CaddéoSophie Saffi

Présentation

Il s’agit d’un cours de Master donnant lieu à une observation de cohorte. Les intervenants actuels sont : Sandrine Caddeo (département Lettres), Stéphane Pagès (département études hispaniques), Romana Timoc-Bardy et Béatrice Charlet-Mesdjian (département LIRROU), Sophie Saffi (département études italiennes), Sara Lopes (département études lusobrésiliennes). Lors d’ateliers pratiques de lecture de textes de presse puis de textes spécialisés, les étudiants acquièrent les stratégies premières de lecture en langues étrangères et se forment aux principes de base de la comparaison entre langues parentes au service de la compréhension. L’objectif est d’accéder à une autonomie relative dans la lecture de textes généralistes ou spécialisés dans les diverses langues romanes. Les résultats de cette activité ont été présentés au XIIIème Congrès International de de l’Association de Psychomécanique du Langage, l’AIPL, Naples, 20-22 juin 2012, Perspectives psychomécaniques sur le langage et son acquisition. Actes publiés en 2014 in Studii de Ştiinţă şi Cultură (Studies of Science and Culture), revue de l’Université d’Arad.

Historique

Depuis 2008, cet axe a donné lieu, chaque année, à des journées d’étude ou colloques dont les actes ont été régulièrement publiés dans la revue Studia Universitatis Babeş-Bolyai de l’Université Babeş-Bolyai de Cluj-Napoca (Roumanie) ce qui a permis de mettre à l’honneur quelques grands noms de la linguistique romane tout en donnant la parole à de jeunes doctorants d’ici et d’ailleurs (notamment à travers le système des posters lors des colloques).

Les thèmes abordés ont été tour à tour les suivants :

– (2009) Préfixes et suffixes dans les langues romanes. Dérivation, composition, construction du mot, construction du sens. Cette journée d’étude s’est déroulée le 15 mai 2009 à la MMSH (Maison Méditerranéenne des Sciences de l’Homme), avec le soutien financier du CAER (Centre Aixois d’Etudes Romanes) d’Aix-Marseille Université, du département d’études italiennes, du département de linguistique comparée des langues romanes et de roumain et enfin du CLAIX.

– (2010) Le signe est-il motivé ? Réflexions sur les systèmes phonologiques des langues romanes. Colloque en hommage à Maurice Toussaint et avec la participation de ce dernier.

– (2011) Le système verbal dans les langues romanes. Expression de la multiplicité des représentations du temps et de la personne.

– (2012) La subordination à travers les langues romanes. Colloque en hommage à Henri-José Deulofeu.

– (2013) La linguistique comparée les langues romanes et ses nouveaux défis. 5 ans de partenariat LICOLAR -Studia Universitatis Babeş-Bolyai.

Actualité

Actualités

Le roman graphique en langues romanes - Cahiers d'Études Romanes, n° 37

/
PrecouvCER37Roman - CT Cahiers d'études Romanes 37 -…

Ama l'italiano - 16 mars 2018 – 13h00-15h00

/
Annalisa ANDREONI présente son dernier ouvrage Aix-en-Provence…

ALTAN – mercredi 18 avril 2018 – 10h00-12h00

/
Affiche 2 Altan 18 avril 2018

Éditer le théâtre médiéval et humaniste de l’Espace roman 12 mars 2018

/
Éditer le théâtre médiéval et humaniste de l’Espace roman 12…

Le roman graphique en langues romanes et germaniques. 6-7-8 avril 2017

/
programme_licolar   Le roman graphique en langues…

Penser par Images. Entretien avec Ivo Milazzo - 14 novembre 2016

/
  Projet proposé par Andrea Natali (CAER) en collaboration…
Publications

Publications

Le roman graphique en langues romanes - Cahiers d'Études Romanes, n° 37

/
PrecouvCER37Roman - CT Cahiers d'études Romanes 37 -…

Sistemi Linguistici

/
L’axe LICOLAR du CAER avec le soutien institutionnel de l’Université…

Coordination de sections de revues

/
La revue Studia Universitatis Babeş-Bolyai Philologia l’Université…
Historique

Historique

Antonino Velez - Cycle de conférences

/
affiche_conferencesVELEZ_09-02-2018

Le roman graphique en langues romanes et germaniques - 6, 7, 8 avril 2017

/
programme_licolar   Le roman graphique en langues…