L’homme qui se prenait pour le roi de France – 27 avril de 14h à 16 heures Salle des colloques 2

Conférence de Tommaso di Carpegna Falconieri

Dans le cadre des séminaires de la Biography society.

Organisée par Colette Collomp.

27 avril de 14h à 16 heures salle des colloques 2 Bâtiment Multimédia

Tommaso di Carpegna Falconieri, professeur d’histoire médiévale et directeur de la Faculté de lettres de l’université Carlo Bò d’Urbino, nous présentera sa dernière biographie dont la traduction française (C. Collomp, CAER), « L’homme qui se prenait pour le roi de France », est parue aux éditions Tallandier en février dernier. Il s’agit de l’histoire extraordinaire mais vraie d’un marchand siennois qui s’est laissé convaincre qu’il était Jean Ier le Posthume, fils du roi de France Louis le Hutin, échangé au berceau quelques jours après sa naissance, et qui s’est efforcé de reconquérir son royaume. Le récit, à l’origine autobiographique, a subi plusieurs remaniements et nous est parvenu dans un manuscrit du XVe siècle. Cependant, des documents historiques aussi fiables qu’une lettre du pape Innocent VI, attestent de l‘existence de ce personnage. Pour l’historien biographe se pose dès lors le problème de la frontière entre réel et imaginaire. Comment faire coexister harmonieusement réalité et invention ? L’auteur aurait pu choisir un mode universitaire traditionnel de traiter le sujet et publier une édition critique du récit. Au cours de cette conférence, Tommaso di Carpegna Falconieri nous expliquera pourquoi il a préféré suivre l’exemple de Georges Duby (Le dimanche de Bouvines) et de Natalie Zemon Davis (Le retour de Martin Guerre) et comment le biographe a réussi à raconter l’histoire de cet obscur marchand siennois sans occulter les nombreux doutes qui assaillaient l’historien.

 

Nous avons le plaisir de vous convier au prochain séminaire de la Société de Biographie qui sera consacré à une conférence de Tommaso di Carpegna Falconieri, professeur d’histoire médiévale et directeur de la faculté de lettres de l’université Carlo Bò d’Urbino.

L’auteur présentera sa dernière biographie dont la traduction française, « L’homme qui se prenait pour le roi de France », est parue aux éditions Tallandier dans la Collection Ecole française de Rome /Casa Velasquez en février dernier.

Tommaso di Carpegna Falconieri est l’auteur de nombreux livres sur le Moyen âge http://www.tommasodicarpegna.it. Son dernier ouvrage, préfacé par Patrick Boucheron a fait l’objet, en France, d’une présentation par l’auteur à La fabrique de l’Histoire (26 janvier) https://www.franceculture.fr/emissions/la-fabrique-de-lhistoire/la-fabrique-mondiale-de-lhistoire-et-lhommage-a-suzanne-citron, d’une interview conséquente dans la revue l’Histoire (revue 444, février 2018) http://www.lhistoire.fr/le-marchand-qui-se-r%C3%AAvait-roi-de-france et d’une présentation par Patrick Boucheron lors de l’émission La Grande Librairie du 29 mars https://www.france.tv/france-5/la-grande-librairie/saison-10/463469-patrick-boucheron-et-l-homme-qui-se-prenait-pour-le-roi-de-france.html. Une recension vient de paraître sur le site de la Biography Society http://biographysociety.org/2018/04/04/yannick-gouchan-recension-de-lhomme-qui-se-prenait-pour-le-roi-de-france-de-tommaso-di-carpegna-falconieri-trad-colette-collomp/

 

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.