Compte-rendu du cinquième séminaire doctoral du CAER

img_3903

Compte-rendu du cinquième séminaire doctoral du CAER

 

 

Le lundi 7 novembre 2016, le cinquième séminaire doctoral du CAER s’est tenu de 10h à 13h dans la salle 2.44.

La première partie a été consacrée à l’intervention de Carlo Baghetti, dont la thèse porte sur la figure du travailleur précaire dans la littérature italienne contemporaine. Celui-ci a proposé aux doctorants italianistes du CAER de répondre à un appel à projet pour une Summer School organisée par l’Association Internationale des Professeurs d’Italien (AIPI). Il a ensuite présenté ses recherches, en insistant sur la méthodologie employée pour circonscrire théoriquement et chronologiquement son sujet. Carlo a ensuite mis en évidence un élément problématique, à savoir la construction d’un plan dialectique et pertinent. Les professeurs et les doctorants présents lui ont prodigué divers conseils et explications, qui ont donné lieu à un échange.

La seconde partie du séminaire s’est organisée autour de l’intervention de Clément Petitjean, co-directeur de collection aux éditions Agone. Après une présentation de l’histoire de la maison, de son fonctionnement, ses particularités, ses engagements et partis pris politiques, il s’est plus spécifiquement penché sur la collection qu’il co-dirige, « Mémoires sociales ». Là encore, un échange a eu lieu entre l’intervenant et le public.

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.