Roman Crime Justice. Un Séminaire avec Massimo Carlotto, He Jiahong et Volker Kutscher

roman crime justice poster

Roman Crime Justice. Un Séminaire avec Massimo Carlotto, He Jiahong et Volker Kutscher

22 mars 2016

Aix Marseille Université – Faculté Arts, Lettres, Langues et Sciences Humaines – 29, av. Robert Schuman

Aix en Provence – Pôle multimédia  Salle de Colloques

On associe traditionnellement le roman policier aux traditions littéraires anglaise et américaine. Or, depuis longtemps, les autres cultures se sont emparées du genre, qui est désormais un phénomène globalisé. Le webmagazine et le Grand séminaire de la Maison de la recherche du 22 mars seront l’occasion de mesurer cette mondialisation, grâce à l’invitation exceptionnelle de trois écrivains, Massimo Carlotto (Italie), He Jiahong (Chine) et Volker Kutscher (Allemagne).

A partir de pays et de destins d’écrivains complètement différents, ils viendront témoigner de la manière dont le roman criminel est devenu un moyen de représenter et de comprendre un certain dysfonctionnement social : leurs romans racontent les épisodes oubliés du passé récent, les mensonges des systèmes totalitaires, les dysfonctionnements de la justice, la corruption des classes dirigeantes, les porosités entre économie légale et économie criminelle.

Trois écrivains, trois œuvres : les invités montreront les multiples façons d’aborder une histoire criminelle, par l’enquête, par l’évocation du passé, par l’analyse des complicités entre le crime et la Justice. Et ceci, sans négliger de se poser la question cruciale concernant les espaces de liberté dont l’écrivain jouit aujourd’hui, en Europe comme en Chine.

Présentation des auteurs

Massimo Carlotto (Padoue, 1956), écrivain, dramaturge et intellectuel, est l’un des auteurs les plus représentatifs du noir méditerranéen. Carlotto a utilisé le noir comme support de la mémoire, de la connaissance du crime organisé. et des liens entre l’économie criminelle et l’économie légale. Il a publié Arrivederci amore, 2003 et L’immense obscurité de la mort, 2006. L’histoire de son roman Le souffle court (2014) se déroule à Marseille.

 

He Jiahong (Pékin, 1953), écrivain, criminologue et expert de procédure pénale, a étudié le droit aux Etats-Unis et en France (et notamment à d’Aix-en-Provence). Il est l’auteur de Le Mystérieux Tableau ancien (2002) et de Crime impuni aux monts Wuyi (2013), dont l’action se situe entre la Chine et Aix-en-Provence. Il y dénonce avec brio les excès de la Révolution culturelle, mais aussi la corruption et certains dysfonctionnements du système judiciaire chinois.

 

Volker Kutscher (Lindlar, 1962), écrivain, journaliste et éditeur, est l’auteur du cycle du commissaire Rath, qui retrace l’époque de la prise du pouvoir des Nazis à Berlin. Les premiers tomes de son cycle ont été publiés en français, dont Le Poisson mouillé (2010) et La Mort muette (2011). Le cycle s’appuie sur un travail fouillé de documentation historique, et utilise le roman pour étudier la radicalisation de la société, la violence et la perte progressive des valeurs face au totalitarisme.

 

Les trois écrivains répondront aux questions des enseignants-chercheurs, des étudiants et du public. Ils entameront également un dialogue entre eux au sujet du roman policier au sein de la littérature mondiale.

 

 

 

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.