L’italien L2 à l’école élémentaire

Référents : Sophie Scappini et Katiuscia Floriani. La pratique de la langue italienne orale (L2) permet-elle une meilleure maîtrise de la langue française écrite (L1)? Projet en cours porté initialement par Sophie Saffi, en collaboration avec l’Inspecteur de l’Education Nationale, Giuseppe Innocenti, et des doctorants du CAER (locuteurs natifs intervenants dans les écoles élémentaires concernées). Un suivi de cohortes et une enquête sont menés auprès d’écoles de catégories similaires ne se distinguant que par la pratique de la langue étrangère (italien/anglais), dans le but de montrer que la pratique de l’italien oral, par la fréquentation du nouveau code qu’elle induit, permet une amélioration des acquis en maîtrise de la langue (en français écrit).

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.